Imparfait vs passé composé


Imparfait vs passé composé: quelles différences?

 

Cas n°1

 

Observez

Autrefois, Léa vivait à la campagne. Elle habitait dans une grande maison. Elle pouvait jouer dans le jardin. Un jour, ses parents ont décidé de déménager. Ils ont quitté leur maison pour un petit appartement dans une grande ville.

 

 

Cas n° 2

L’action à l’imparfait commence avant l’action au passé composé.

 

Observez

Quand elle est partie, son bébé a pleuré

Quand elle partait, son bébé pleurait

Quand elle est partie, son bébé pleurait

Quand elle partait, son bébé a pleuré

 

Ces quatre phrases sont possibles mais leur signification est différente :

Quand elle est partie, son bébé a pleuré

Les deux actions sont au passé composé : il y a succession de ces deux actions.

pcpc

 

Action n°1 : elle est partie

Action n°2 : son bébé a pleuré

Quand elle partait, son bébé pleurait

Les deux actions sont à l’imparfait : il y a habitude pour les deux actions.

impimp

chaque fois qu’elle partait

son bébé pleurait systématiquement

Quand elle est partie, son bébé pleurait

L’action à l’imparfait a commencé avant l’action au passé composé

imppc

Elle est partie

le bébé pleurait déjà avant son départ

Quand elle partait, son bébé a pleuré

L’action à l’imparfait a commencé avant l’action au passé composé

impc2

Elle était en train de partir

Le bébé s’est mis à pleurer

 

 

 Cas n°3

Les actions au passé composé permettent de faire progresser l’histoire. Elles sont suffisantes si on veut juste raconter les faits.

Pour « habiller » un texte, il est nécessaire d’ajouter des informations secondaires qui indiquent par exemple, l’heure, le temps qu’il fait, le décor, des sentiments, des sensations, des émotions, des commentaires… Ces éléments sont présentés avec l’imparfait.

Un texte uniquement au passé composé ressemble à un rapport de police. Avec l’imparfait, un texte devient littéraire.

Si vous transposez ce principe au cinéma, cela devient plus facile. Les actions importantes du film, c’est le passé composé. Tous les éléments du décor, de la situation, c’est l’imparfait.

 

Paul s’est levé. Il a voulu prendre  une  douche. Il s’est habillé. Il est parti travailler.

Paul s’est levé. Il était 8 heures. Il a voulu prendre une douche mais l’eau était froide. Il s’est habillé. Il voulait être élégant parce qu’il avait un rendez-vous important. Il est parti travailler. Il était très en retard et la journée commençait mal…

 

En résumé

La difficulté c’est que l’imparfait peut être utilisé pour présenter, dans un même texte, une action qui a commencé avant une autre (au passé composé), une information secondaire, une habitude

Ce jour-là, quand il est rentré chez lui, il n’a pas compris pourquoi son chat miaulait si fort derrière la porte. Il a mis la clé dans la serrure mais il sentait que quelque chose n’était pas comme d’habitude. Avant, quand il rentrait chez lui, il ne voyait personne, n’entendait rien. Cette fois, il était certain que sa vie allait changer.

 

Quelques exercices

http://babelnet.sbg.ac.at/canalreve/bravo/module6/3.4.html

http://www.laits.utexas.edu/fi/quiz/narration-pass%C3%A9-compos%C3%A9-vs-imparfait

http://www.tapis.com.au/studentbook2/Unit11/u11_maniere_a01.html

http://www.osrm.ch/~kermel/elearning/hotpot/vendredimatin.htm

http://www.osrm.ch/~kermel/elearning/hotpot/lopera.htm

 

Un commentaire...

Laissez un commentaire

Votre eMail ne sera pas publié.
Les champs obligatoires sont marqués *

*

*


Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar Custom avatar